Articles

Journée conviviale Plaine des Palmistes

  |   48  |  Commentaires (2)  |  Racine  |  Quelques marcheurs
18 février 2018, une journée clair soleil sur la Plaine.

Une petite balade au Piton des Songes nous a permis de nous mettre en jambes, respirer le bon air du coin, admirer les magnifiques paysages et faire connaissance ou retrouvailles.
Nous étions une bonne trentaine sur les sentiers, la bonne humeur en bandoulière.
Un vol de papangue, un vieux tronc moussu, une vision d'orchidée sauvage...les petits bonheurs n'ont pas de prix.
Ce qui nous comble dans ces tutoiements avec les plantes et la terre-mère, c'est cette espèce de retour à l'enfance, cette humilité devant quelque chose qui nous dépasse. Notre vraie nature se révèle et qu'on le veuille ou non, nous sommes amenés à reconsidérer les choses, du moins sur le moment.
Retour à la Kaz Clervil.
Henri nous explique son parcours sinueux et plein d'embûches pour la commercialisation de son matériau à base de pierre de laves.(Pour en savoir plus vous trouverez des sites en tapant HACLAVE OI sur internet).
Le moins qu'on puisse dire est que le talent et l'invention ont du mal à se frayer un chemin dans le maquis des procédures et des combines tant locales que nationales.
Son défi arrive pratiquement à terme et il nous expliquera son cheminement, ses choix, la lourdeur administrative. La visite de la maison est un régal car notre hôte connaît son affaire pour avoir travaillé la plupart du temps seul. Il "possède" sa maison sur le bout des doigts et avance ses arguments avec la sureté d'un champion de go.
Nous avons occupé la grande pièce de l'étage, à l'isolation phonique et thermique impeccable. Parmi nous, des adhérents de "Les cents pieds", de l'APN, en tout une quarantaine de personnes heureux d'être là et d'échanger tout azimuts.
Avant le repas, une grande discussion, très animée à la fin, nous a permis de présenter Réunisel aux non adhérents.
Comme d'habitude, le repas-partage a fait l'unanimité. Plats divers et appétissants, gâteaux de belle facture. L'ambiance avait un petit côté festif.
Comme il se doit, on ne philosophe pas le ventre vide.
L'après-midi s'est donc poursuivi en conversations de bon aloi et en troc habituel.
Merci aux Clervil d'avoir ouvert leur demeure pour cette journée au-delà du cercle de Réunisel et à Caty d'avoir piloté celle-ci. Merci à Incroyable Commestible pour leur présence et contribution.Jean-Michel